Retour sur la Kiwi Party 2015

IMG_9463

Hine & moi, on revient tout juste de la Kiwi Party 2015. Pour ceux qui ne connaissent pas, la Kiwi Party est un évènement annuel, organisé par l’agence strasbourgeoise Alsacréations.

Une journée de conférences autour des problématiques du web, notamment en ce qui concerne le côté front-end (ou côté clients) dont l’agence créée par Raphaël Goetter s’est fait une spécialité, et ce depuis de nombreuses années.

UX design, intégration, bonnes pratiques du développement front-end… tout y passe. Bref, c’est l’un des musts du genre en France. Et le top dans l’histoire, c’est la gratuité de l’évènement ! Bon en contre-partie, il faut une sacrée dose de chance pour obtenir les précieux sésames, car ça part comme des petits muffins tout juste sortis du four (lors de la première salve de réservation, les 100 billets mis à disposition du public sont partis en 31 secondes).

Un début de matinée sous le signe du SVG, des personas et du debug

La Kiwi Party 2015, c'est parti !Pour commencer, Vincent de Oliveira a confronté les Icon-fonts aux SVG sprites. Qui sort vainqueur du combat ? Lesquels sont mieux ? Ça dépend de nos besoins ! Si le sujet vous intéresse, je vous recommande vivement de consulter les slides de Vincent sur le fight Icon-fonts vs SVG.

Gwennola Pierre de l’agence Kaliop a ensuite enchaîné avec les personas. C’est important de connaître sa cible. Evidemment, on ne peut pas faire un site qui va correspondre aux attentes de chacun de nos clients, mais on peut les regrouper en grandes catégories, et pour ne pas perdre de vue la cible qu’on vise, il peut être intéressant (voire primordial) de créer des personas. Comment concevoir et utiliser des personas, voilà le thème de l’une des conférences les plus remarquables de la matinée.

Avant le Coffee Time (ou pause café pour les complètement non-anglophones), Etienne Margraff et David Rousset de Microsoft nous ont présenté Vorlon.js, un nouvel outil open source permettant d’inspecter, débugger et tester à distance le code JavaScript. Super pratique !

Ergonomie, CSS3 et typographie au retour du café

En fin de matinée, on a eu droit à un talk très théorique et néanmoins fort instructif d’Antonio Capobianco (Enseignant Chercheur à l’IUT de Haguenau) sur la cognition spatiale, appliquée à l’ergonomie dans le web.

CSS3 : les pseudo-élémentsPuis Matthieu Bué nous a fait une démonstration de ce qui est réalisable en CSS3 avec les pseudo-éléments. Comme quoi, le JavaScript n’est pas toujours indispensable. Un peu de créativité et des connaissances approfondies en CSS3 peuvent très bien faire l’affaire, comme on peut le voir à travers ces exemples CSS3. Dans la pratique, et en fonction des projets, ces prouesses techniques ne sont pas toujours applicables, mais c’est toujours bon de savoir ce qu’il est possible de faire avec une simple feuille de styles !

Un peu de typographie avant le déjeûner, avec Damien Senger, nouvelle recrue de la team Alsacréations. Damien nous a démontré de quelle manière, avec une utilisation plus poussée et plus personnalisée de @font-face, on pouvait considérablement réduire le poids de nos pages web. Pour voir concrètement comment faire, n’hésitez pas à jeter un œil à ses slides sur les problématiques d’intégration de typographie dans les projets HTML & CSS.

Performance sur mobile, hackathon et RESS au menu de l’aprèm

Au retour du Miam Time (ne m’en voulez pas, j’ai adopté à mon insu le parler de la KiwiParty), et après avoir avalé une bonne flammekueche et une excellente bière alsacienne, ce n’était pas le moment de roupiller. En effet, Jean-Pierre Vincent est entré sur scène pour discuter de la performance sur mobile. Non seulement c’est un vaste et passionnant sujet, mais quand le talk est prodigué par un expert tel que Jean-Pierre, on aimerait que ça dure bien plus longtemps que 20 minutes !

Pas le temps de digérer que c’était au tour de Laurence Vagner de nous faire rêver (et pourtant, elle n’avait pas encore l’apparence d’une licorne !). UX designer au Luxembourg, Laurence a participé pour le fun a de nombreux hackathons et game jams. Des expériences fortes, enrichissantes, qui nous forcent à sortir de notre zone de confort. Difficile de ne pas avoir envie d’essayer après un tel discours, ne serait-ce qu’une fois ! Si vous êtes vous aussi intéressé, allez donc consulter son guide de survie d’un hackathon.

IMG_9497Suite à un changement de dernière minute dans le planning, Rémi Grumeau a donné sa conférence sur le responsive côté serveur avant la pause goûter – The Olde Goutaÿ. A l’instar de celui sur la performance mobile, le talk de Rémi était très technique et bien utile pour quiconque envisage d’optimiser les requêtes serveur afin de réduire le poids des pages visibles côté client. Difficile de digérer ces bouts de code en même temps que la flammekueche – heureusement, ses slides sur le RESS (REsponsive + Server-Side components) sont déjà disponibles en ligne.

Vint enfin le moment tant attendu par toute la communauté web francophone présente à Strasbourg ce jour-là… The Olde Goutaÿ bien sûr.

Productivité, UX et Kiwi quiz en conclusion

Dès la reprise, Nicolas Birckel est intervenu pour parler de productivité. Si vous aussi, vous êtes conscients de perdre un temps fou en consultant vos mails à longueur de journée et en passant des heures dans des réunions, lisez ces quelques slides, ça pourrait vous donner quelques pistes pour améliorer votre productivité.

Cette passionnante journée de conférences s’est conclue par un retour d’expériences de Raphaël Yharrassarry, UX designer et ergonome en freelance. Comme le dit si poétiquement Raphaël, l’UX sans Utilisateur n’est que pornographie ! En d’autres termes, l’utilisateur doit être au cœur de tout projet UX – l’expérience sur le site et les éléments d’interface ne doivent être conçus qu’une fois qu’on connaît bien ses utilisateurs.

Flashé par la loi hadopi... je klaxonne ?Enfin, non, la conclusion, c’était le traditionnel quiz de fin de Kiwi Party, animé par Rodolphe d’Alsacréations. Un quiz tout aussi improbable que loufoque, où pas le moindre des participants n’a réalisé le sans-faute… Un quiz en tout cas bien représentatif de l’esprit de la Kiwi Party : pas prise de tête, fun, ouvert.

Et l’:after au Vapiano

Laurence Vagner en licorneCe qui est formidable à la Kiwi Party, ce n’est pas uniquement les super conférences auxquelles on peut assister. C’est aussi et surtout cette fantastique communauté, toujours partante pour échanger, partager… et déconner, à l’image de Laurence Vagner déguisée en licorne suite à un pari remporté (1500 followers sur Twitter avant la fin de la journée). La journée s’est ainsi prolongée au Vapiano, un restaurant/bar cosy et spacieux situé dans le quartier des Halles à Strasbourg. Superbe ambiance et l’occasion pour notre tablée de remporter le quiz final. On pouvait choisir des livres de la collection A Book Apart. Hine a opté pour le « Design Emotionnel » d’Aarron Walter, et moi pour « SASS pour les Web Designers » de Dan Cederholm.

Bref, on s’est régalé à cette Kiwi Party 2015 ; vivement l’édition 2016 !

Les commentaires sont fermés.